Les itinéraires imparfaits

Photos & récits courts de nos randonnées dans les Calanques de Marseille et autres périples.

18 mai 2010

Collioure ♥ Banyuls-sur-Mer...

Par le Cap Béar, le Cap d'Oullastrell et le Cap Castell de Vellõ.

Map_Collioure_Banyuls


4_port_de_Collioure6_moulin___chateau_des_ElmesAprès avoir profité du soleil en flanant sur les quais de Collioure, tout en hésitant sur la route à suivre, nous prenons enfin le départ depuis l'Hotel du Bon Port, en contrebas du Moulin de la Colline de Pams où nous prenons de jolies photos. Nous grimpons sur le large sentier balisé jaune vers le Fort Saint-Elme flanqué de vignes vertes. Arrivés rapidement sur ce site repris-volé durant les ères et qui date du IXème siècle, nous croisons au pied du monument modernisé le petit train à touristes qui effectue sa rotation. Depuis la forteresse, il serpente paresseusement entre les restanques des

15_Vignes            19_Port_Vendres__port_fruitier_

vignobles vers Port-Vendres. La traversée du centre-ville et du port de commerce n'a pas grand intérêt (en comparaison du village magnifique de Collioure, sachons relativiser!). Il s'agit de rejoindre le Chemin du Fort Mailly et quasiment le Chemin du 24_chemin_du_littoral_entre_Collioure_et_Banyuls32_succession_de_plage_jusqu___BanyulsMôle après avoir contourné l'immense port fruitier par le bout goudronné de la Route de la Jetée. Quelques ruines intéressantes suivent sur ce Cap Béar : le Chateau Parès, le Fort Mailly, le Fort Béar, des canons napoléoniens fabriqués à Nevers... Nous coupons la route d'asphalte une dernière fois à la recherche d'un balisage jaune qui s'espace de plus en plus. Grimpons jusqu'à 100 mètres d'altitude sur un sentier agréable à travers le maquis fleuri, avec à main gauche la chaude Méditerranée, la route goudronnée une cinquantaine de mètres plus bas, et à main droite le Fort Béar et ses 200 mètres d'altitude. Contournons-le tranquillement comme çà, le balisage jaune est toujours aussi discret mais bien présent.

33_1ere_plage_avant_Banyuls             35_3_me_plage_avant_Banyuls

Le cadre est décidément très agréable. A la vue du Sémaphore et du Phare du Béar à la pointe du Cap nous nous dirigeons 40_Plage_hotel_les_Elmesdroit vers le magnifique littoral depuis l'Anse de Santa Catarina. Les falaises de ce mince chemin trônent à une quarantaine de mètres au-dessus des embruns en moyenne. 32_succession_de_plage_jusqu___BanyulsLes calanques que nous admirons sont quasi-inaccessibles par la terre, mais quel panorama! Sentier paradisiaque jusqu'à la Plage de petits galets nommée Balanti. C'est un hâvre de pause bien mérité avant le superbe parcours jusqu'à la suivante, la Plage de Bernardi, plus grande et dominée par les vignes. Il faut après couper à travers un mini-cap couvert d'une rafraichissante pinède et atteindre le canal 41_vue_de_la_plage_de_Banyulsau nord de la splendide Anse de Paulilles. Nous longeons sa plage de sable jusqu'à la prochaine pinède barricadée. Soit la topographie des lieux est vertigineuse et à proximité d'une plage où pléthore d'enfants jouent, soit les démineurs (!!!) n'ont pas fini leur taf dans le coin et dans tous les cas il ne vaut mieux pas chercher à squizzer les grillages qui propose un chemin qui se veut rassurant et qui permet d'atterrir, après cette belle traversée du Cap d'Oullastrell, un superbe sentier de littoral. Les vieilles industries meurtrières ont reconverti leur usine de dynamite en musée libre où les enfants jouent aux pirates. Nous somme à moins d'un kilomètre du Cap Castell de Vellõ d'où Banyuls-sur-Mer pourra être enfin aperçu. Ses deux plages cambrées sont notre destination du jour.

37_vignes_le_long_du_littoral

Posté par Loule2Mazargues à 07:00 - 4 - A l'essstranger - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire